Nettoyage industriel : techniques utilisées et matériel nécessaire

Le nettoyage industriel ne devrait pas être fait par des amateurs, mais par des professionnels. La disposition de différents matériaux et la connaissance du domaine pour assurer la réussite de l’opération est très importante, car il peut s’avérer difficile. Les nettoyeurs doivent aussi prendre en compte les normes de sécurité et de soins.

Qu’est-ce que le nettoyage industriel ?

Lorsque de grandes entreprises ou usines ont besoin de nettoyage, ils appellent d’autres entreprises spécialisées dans ce domaine. Ce sont ces entreprises qui sont appelées : nettoyage industriel. Leur agent de nettoyage peut faire même les travaux les plus difficiles comme nettoyer des parcs de stationnement entiers, nettoyer des étages et des étages d’un bâtiment.

Quelles sont les techniques de nettoyage industriel ?

Le nettoyage industriel est proposé par des professionnels de l’assainissement alors ils doivent avoir des techniques et méthodes propres à eux pour exceller dans leur travail. D’abord, le nettoyeur doit faire un nettoyage simple avec les désinfections. Cette étape consiste à laver les sols, enlever les saletés apparents, à nettoyer les murs et les vitres, à se débarrasser des ordures partout, c’est-à-dire que c’est le type de nettoyage que tout le monde sait faire. Mais il peut aussi être accompagné par d’autres opérations qui sont liées à l’endroit à nettoyer. Après, il y a l’existence du nettoyage à la vapeur sèche durant laquelle il faut dégraisser les machines et les instruments professionnels, les équipements… Après ses deux étapes, il y a encore le nettoyage bio, le nettoyage cryogénique, le nettoyage par ultrason et enfin l’hydro décapage.

Qu’en est-il des matériaux à utiliser ?

Pour nettoyage industriel, il y a beaucoup de types de matériel à utiliser. Les aspirateurs possèdent au moins trois différents modèles dont l’aspirateur industriel pour copeaux, pour ramonage, pour eau et poussière. Après cette série d’aspirateurs, il y a le nettoyeur à haute pression qui nettoie les surfaces très sales. Suivant cela, il y a la balayeuse qui n’est pas comme les balais ordinaires, mais automatiques. Elle permet de récolter plus de déchets et de saletés en un rien de temps grâce à sa rapidité et sa souplesse. Après, il y a la mono brosse. Elle est formée par une brosse circulaire pouvant tourner à une allure très vite. Sa rapide rotation permet de décrasser les tâches importantes à éliminer. Il y a par ailleurs, l’auto-laveuse professionnelle, le plus appréciée par ses utilisateurs, elle est surtout utile lorsque la surface à nettoyer est très large. Elle peut finir le travail rapidement, car en un seul passage, elle peut arroser la surface d’eau et de détergents, mais aussi la sécher.

Comment se déroule une désinfection de locaux par voie aérienne ?
Quand a-t-on recours à l’aéro-gommage en nettoyage professionnel ?